top of page

La dysplasie de la hanche chez le chien

Dernière mise à jour : 6 mai

Qu'est-ce que la dysplasie de la hanche ?




C'est une anomalie de formation de l'articulation de la hanche (articulation coxofémorale), apparaissant lors de la croissance de l'animal, et associant une laxité de l'articulation et des surfaces articulaires de formes anormales. Cette articulation ne fonctionnant pas correctement, elle s'abîme au fil du temps : les chiens atteints de dysplasie développent, à l'âge adulte, des troubles arthrosiques (appelés dans le langage courant "rhumatismes") liés à la dégénérescence des surfaces articulaires.

Des dysplasies, ou malformations, existent aussi pour d'autres articulations, notamment chez les grands chiens : on parle de dysplasie du coude, de l'épaule.

Quelle est la cause de la dysplasie ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu. L'origine génétique de la maladie est à présent bien établie, et repose sur de nombreux - plus d'une centaine ! - gènes ; mais l'environnement (surpoids, exercice intense durant la croissance) pourrait jouer un rôle dans l'expression clinique de la maladie. Certaines races de chien ont une plus forte proportion d'individus atteints, notamment le Berger Allemand, les Retriever (Labrador et Golden), le Rottweiler, le Bouvier Bernois...Ce sont des races pour lesquelles le dépistage de la dysplasie par radiographies est obligatoire avant toute mise à la reproduction.

Quelles sont les conséquences de la dysplasie ?

Certains signes peuvent être présents cliniquement dès quatre à six semaines d’âge, le plus souvent la maladie est diagnostiquée entre 6 et 12 mois. D’autres chiens peuvent ne pas présenter de signes cliniques avant 1 à 2 ans, voire ne pas boiter jusqu'à 6 ou 7 ans.

Ces signes peuvent être : une boiterie ou une incoordination des postérieurs, des difficultés lors de changements de position (assis, couché, relever) ou de montée ou descente d'escaliers, une douleur lors de la manipulation des hanches.

Les douleurs arthrosiques s'installent dans un second temps. Elles peuvent être très invalidantes pour le chien, d'autant plus s'il est destiné à un usage de travail ou de sport.

Le dépistage systématique de la dysplasie

Ce dépistage est obligatoire dans certaines races, et doit être fait préalablement à la confirmation du chien. Vu le caractère héréditaire de l'anomalie, ce dépistage vise à écarter de la reproduction les animaux les plus sévèrement atteints.

C'est un examen officiel, dont les modalités sont fixées par les clubs de race. Le dépistage se fait sur une radiographie de face du bassin ; le chien doit être positionné de façon précise, ses muscles bien relâchés, ce qui requiert une anesthésie générale. Le chien doit être âgé de 12 mois minimum. La lecture des radiographies n'est pas faite par votre vétérinaire, mais par un vétérinaire spécialisé en imagerie, le lecteur officiel, choisi par le club de race. Le lecteur officiel attribue une note, allant de la lettre A (hanche normale) à la lettre E (dysplasie grave), pour chaque hanche. Chaque club de race fixe la note limite, en-deçà de laquelle le chien ne doit pas être mis à la reproduction.

Les radiographies peuvent être faites à la clinique du Centre Nautique, nous nous chargeons également de transmettre les clichés numériques au lecteur officiel. N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page